Angélique AUER : « Cette décision n’a pas été facile à prendre »
Publié le mardi 11 août 2015 par Celine Lieffroy | 0 commentaires
Classé dans : Témoignages - Pack installation - Maternité - Vie familiale -

Bonjour Angélique, Peux-tu te présenter brièvement, nous rappeler ton parcours, ta formation… ?

J’habite en Alsace Centrale, à une quarantaine de kilomètres de Strasbourg et à 5 minutes de la frontière allemande. Après un baccalauréat littéraire obtenu en 2003, j’ai passé un BTS Assistant Secrétaire Trilingue que j’ai obtenu en 2005. J’ai ensuite occupé divers postes : assistante logistique pour une société de transport, assistante au sein du service financier d’un groupe spécialisé dans les matériaux de construction, dans cette société j’ai également été assistante export puis assistante commerciale pour une société de la région spécialisée dans l’industrie électrique et mon dernier poste, assistante commerciale au sein d’une société de négoce de visserie.

Tu as créé Ried Secrétariat, il y a un an, en août 2014, alors que tu étais enceinte. Pourquoi ce choix et ne pas avoir attendu pour te lancer ?

Cela faisait déjà deux ans que je me renseignais sur le métier de secrétaire indépendante sans jamais avoir osé me lancer. Lorsque je suis tombée enceinte, ça a été le déclic. J’ai choisi de me lancer pour pouvoir concilier vie familiale et vie professionnelle. J’avoue que même si j’ai eu la chance d’avoir des postes intéressants pendant mes 10 ans d’activité salariée, je n’ai jamais réussi à trouver l’épanouissement que je recherchais dans mon travail, et puis je crois que je ne suis pas faite pour avoir un supérieur hiérarchique.

Je n’ai pas attendu, parce que voulais profiter de mon congé maternité pour peaufiner ma stratégie de prospection et préparer mes outils de communication.

Tu étais salariée, mais après ton congé parental, tu as décidé de bénéficier d’une rupture conventionnelle. Pourquoi ?

Cette décision n’a pas été facile à prendre. Avec mon conjoint, nous avons pesé le pour et le contre, mais nous sommes très vite arrivés à la conclusion suivante : il m’était impossible de gérer ma vie de salariée, de maman, de conjointe d’agriculteur en même temps ! Ou alors c’était le burn-out assuré. Surtout que dans la société dans laquelle je travaillais, les horaires n’étaient pas flexibles, les congés imposés et le trajet jusqu’à mon lieu de travail était très long. Mon ancien employeur a très bien compris ma situation et la rupture conventionnelle a très rapidement pu être signée.

Quelle a été la réaction de ton entourage ?

Mon conjoint me comprenait bien et me poussait vraiment dans cette direction, même si pour lui le concept de secrétariat indépendant restait assez flou. Lui aussi est chef d’entreprise donc il a su me motiver et me soutenir, mais il m’a également mis en garde sur les difficultés à être son propre patron. Pour le reste de mon entourage, ils ne comprenaient pas du tout ! Tout d’abord, le terme secrétariat indépendant ne leur parlait pas vraiment, et même après leur avoir expliqué et après avoir mis en avant mes arguments, ils n’étaient toujours pas convaincus. Tous sont restés assez dubitatifs et attendaient des résultats. Le jour où j’ai annoncé que j’avais mes premiers clients, mon premier contrat, les regards ont changé (pour mon plus grand bonheur).

As-tu bénéficié d’aides pour ton lancement ?

Oui, je suis inscrite au Pôle emploi, et je touche des allocations chômage suite à ma rupture conventionnelle, mais aucune autre aide ne m’a été proposée.
Lors de mon lancement, je n’ai pas eu tant de frais que cela, si ce n’est les cartes de visite, le site internet et les cartouches d’encre pour les flyers, que j’ai pu financer avec mes économies personnelles. Je disposais déjà d’un ordinateur performant et d’une imprimante.

Tu fais l’acquisition du Pack installation neuf mois après t’être lancé. Pourquoi ? Qu’est-ce que le pack et le forum t’ont apporté ?

Je pensais pouvoir me lancer sans aide extérieure, juste par mes connaissances et mes recherches. Grosse erreur ! Voilà pourquoi, je n’ai fait l’acquisition du Pack installation seulement 9 mois après mon lancement. Mon regret aujourd’hui : ne pas l’avoir fait avant ! Et en lisant les modules du pack, je me suis rendu compte que j’étais passée à côté d’un certain nombre de choses ou que j’avais mal fait certaines choses, principalement sur la communication. Le forum est pour moi juste exceptionnel, pouvoir poser ses questions et discuter ouvertement avec des consœurs est pour moi très enrichissant, et puis lorsqu’on est en plein doute, hop, un petit tour sur le forum et on se sent tout de suite moins seule…

Tu as choisi le statut d’auto-entrepreneur, pourquoi ?

Je trouvais qu’il s’agissait du statut le moins risqué et le plus facile à gérer pour mon activité. J’ai procédé à l’immatriculation sur internet et tout a été mis en place très rapidement. Quelques jours plus tard, je recevais le document de l’INSEE avec le numéro SIRET et toutes les informations relatives à Ried Secrétariat et le tour était joué !

Pour le moment, je n’ai pas effectué le stage d’installation, car je n’en avais pas été informé lors de mon inscription. Du coup, je me suis renseignée, il y a deux semaines de cela (sur le forum), et j’ai appelé la Chambre des Métiers de Strasbourg. On m’a informé que pour ne pas avoir à effectuer ce stage, il fallait que je prouve que j’ai bien suivi des cours de gestion, de comptabilité et d’économie pendant mon BTS. J’attends donc la rentrée scolaire pour contacter mon lycée et leur demander un programme du BTS que j’ai passé avec le nombre d’heures des matières en question. Je devrai remettre ce document ainsi qu’une copie de mon diplôme à la Chambre des Métiers, ils me diront ensuite si je suis dispensée de suivre cette formation ou non.

Quelles sont les prestations de Ried Secrétariat ?

Je travaille principalement à distance, même si je suis sur le point de signer un contrat avec un prospect qui souhaite que je vienne chez lui faire la gestion administrative de sa structure. Pour le moment, je fais principalement de la prospection téléphonique, de la mise à jour de site internet, du classement pour les dossiers comptables. J’ai également fait des CV et lettres de motivation pour deux particuliers en recherche d’emploi. Je travaille surtout pour des petits artisans du secteur du bâtiment qui n’ont pas de secrétaire (ou d’assistante) ou en soutien à leur conjointe qui est souvent en charge de la gestion administrative.

Comment s’organisent tes journées, entre ton travail, ta prospection, ton bébé et la vie familiale en général ?

J’ai la chance d’avoir ma mère et ma belle-mère à proximité pour pouvoir s’occuper de ma fille lorsque je travaille. À partir du mois de septembre, elle ira à la crèche quelques heures par semaine. Ce sera plus facile et moins stressant. Mon conjoint travaille beaucoup également. Je gère toute la partie administrative de son entreprise, mais j’arrive à passer d’une activité à l’autre sans trop de problèmes. Cela implique également que je travaille le week-end et souvent tard le soir.

Comment organises-tu ta prospection ?

J’ai fait faire un site internet, élément indispensable pour une secrétaire indépendante, d’après moi. J’ai également une page Facebook sur laquelle j’essaie de publier des articles et de partager des instants de mon quotidien de secrétaire indépendante assez régulièrement.

Quel est le bilan de cette première année et quels sont tes objectifs pour la suite ?

Ma première année n’a pas été très productive, je dois l’admettre, du fait de mon congé maternité et de mon congé parental. Je ne travaille réellement que depuis le mois de mai. Je dois dire que les résultats sont plutôt prometteurs. J’ai déjà signé un contrat pour de la prospection téléphonique, bientôt un deuxième et un troisième s’annoncent également. J’ai également effectué quelques petites missions ponctuelles. Mon objectif principal : vivre de mon activité de secrétaire indépendante.

Quels sont les conseils que tu donnerais à quelqu’un qui voudrait se lancer comme secrétaire indépendante ?

Faire les choses dans l’ordre, ce que je n’ai pas forcément fait. Et surtout ne pas baisser les bras même si vous avez l’impression d’être incomprise par votre entourage. Et toujours garder la motivation qui vous a poussé à vous lancer !

Pour en savoir plus :
http://www.ried-secretariat.com

Commentaires
Laisser un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)