Comment proposer des prestations SAP sans exclusivité ?
Publié le lundi 16 octobre 2017 par Celine Lieffroy | 0 commentaires
Classé dans : Services à la personne (SAP) - Coopérative - Particuliers -

L’avantage fiscal des services à la personne (SAP) prend la forme d’un crédit d’impôt sur le revenu égal à 50 % des dépenses engagées. Cependant, l’agrément ne peut être obtenu que pas des entreprises qui travaillent exclusivement avec les particuliers, ce qui est rédhibitoire pour la grande majorité des secrétaires indépendantes.

Stéphanie Anglade, secrétaire indépendante et créatrice d’Atout Bureau Services, a trouvé la solution en adhérant à une coopérative spécialisée en SAP.

Bonjour Stéphanie, Peux-tu commencer par te présenter ?

Bonjour. Assistante de direction pendant 16 ans, j’ai travaillé dans plusieurs PME toulousaines : imprimerie, cabinet de conseil et de formation, services à la personne, artisans…
En 2009, je me suis formée au métier d’écrivain public, avant de créer en 2010 ma propre structure en tant qu’assistante indépendante, Atout Bureau Services, d’abord en auto-entrepreneur, puis en entreprise individuelle.

Quelles sont tes spécialités ?

Je suis spécialisée dans la retranscription audio. C’est le service que je pratique le plus. Viennent ensuite les prestations de secrétariat pour les entreprises.

Quelle est la part de ton activité représentée par les SAP ?

Très faible à vrai dire, moins de 1 %.

Ce sont souvent des particuliers ou des étudiants en thèse qui ont besoin de travaux de saisie ou de mise en page.
Ils me contactent via mon site internet ou par le bouche-à-oreille.

Pourquoi avoir cherché à avoir un agrément SAP plutôt que de continuer à facturer « normalement » ces missions ?

C’est mon comptable qui m’a proposé d’adhérer à Interservices, en 2014. C‘était une de leurs filiales. L’adhésion étant faible, je me suis dit que cela pouvait un jour me servir.
Cela permet au client de défiscaliser la prestation administrative, moyennant une commission d’environ 10 % que prélève la société.

Interservices veille à proposer un nombre restreint de prestataires par secteur géographique, afin que leur offre reste cohérente.

Comment cela fonctionne ?

Le devis est établi via la plateforme Interservices. Une fois le devis signé par le client, et le travail payé, j’envoie le tout à Interservices. Le règlement est à l’ordre de la coopérative. Je n’apparais sur la facture qu’en tant qu’intervenant. Interservices me verse la part qui me revient par virement dans les jours suivants. C’est très rapide. Pour l’attestation fiscale, c’est Interservices qui s’occupe de l’établir et de l’envoyer au client.

Pour toi, quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de solution ?

Cela permet de gagner des clients qui n’auraient jamais signé s’ils n’avaient pas pu défiscaliser.
Je n’y vois pas d’inconvénients. L’agrément d’Interservices est valable à l’échelle nationale, ce qui permet de couvrir tout le territoire français.

Dans quels cas la conseillerais-tu à des consœurs ?

C’est un atout supplémentaire pour concrétiser une vente avec un particulier.
Toutefois, cela ne permet pas d’en vivre. Depuis que j’ai adhéré, c’est toujours moi qui ai amené mes clients, pas l’inverse.
Je le vois comme une solution occasionnelle, propre à une certaine clientèle.

Merci Stéphanie pour ton témoignage !

Et vous, comment faites-vous quand vous travaillez avec des particuliers ? Vos clients bénéficient-ils des avantages liés à l’agrément SAP ou faites-vous sans ?

Commentaires
Laisser un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)