KTY PHONE : : Permanence téléphonique
Publié le jeudi 17 février 2011 par Cathy Katona | 1 commentaires
Classé dans : Permanence téléphonique - Témoignages -

Pour faire face à mon manque d’inspiration Cathy Katona, créatrice de KTY PHONE, n’écoutant que son courage et sa bonne volonté, a accepté de nous présenter son activité de permanence téléphonique.
Ne pratiquant pas moi-même cette activité, il est vrai que nous en parlons peu sur Croquefeuille.

CL : Bonjour Cathy et merci de ta participation à mon blog.

Merci à toi Céline de me recevoir.

CL : Pour commencer, pourrais-tu nous résumer ton parcours et les raisons qui t’ont amenée à pratiquer la permanence téléphonique ?

Mon parcours est, je pense, assez original.

À la base, j’étais une femme au foyer, maman de 6 filles et très heureuse de son état, mais les enfants grandissent et la vie nous joue des tours.

Donc, en 1999, me voilà en train d’acheter mon 1er PC.
J’ai découvert un autre monde et, très vite, j’ai entraperçu tout ce que cela pouvait m’apporter.

J’ai donc passé des heures dessus et me suis auto-formée à la création de sites internet.
J’ai créé ma boite de création de sites que j’ai fermée au bout d’un an suite à une grosse opération.
Il faut dire que j’étais aussi dépassée par les p’tits jeunes qui sortaient des sites en flash…

Mais étant tout le temps sur le net, j’avais des tas de contacts et c’est à leur demande que je me suis transformée en « télépro ».

Après 6 mois en entreprise, je suis passée en portage et j’ai passé des tas et des tas de coups de téléphone, aussi bien vers les particuliers que les professionnels.

J’ai vendu tout et n’importe quoi, mais même si vers la fin je choisissais mes missions, j’en ai eu marre.

Je suis une personne plus orientée vers le service et là, j’avais franchement l’impression de casser les pieds de beaucoup de gens en les appelant.

C’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé à cogiter mon projet de permanence téléphonique.

À l’époque, il n’existait pas ce qui se fait actuellement sur le marché, avec lignes Numeris et standard PABX, l’investissement représentait un coût conséquent.

J’ai mis un an pour me décider et trouver comment j’allais pouvoir financer tout ça.

Ensuite, je n’ai mis que deux mois pour trouver la solution qui me correspondait, car je sais ce que je veux et le service que je voulais apporter a mes futurs clients.

CL : Depuis quand as-tu créé ton entreprise et quel est ton statut ?

Pour la permanence téléphonique, j’ai commencé en portage en 2008 et je suis passée en AE, en 2009, mais en fait je « télétravaille » depuis 2000.

CL : À quoi ressemble ta journée type ?

7 h/7 h 30 : Je me lève, j’allume le PC, lecture des mails, ouverture des agendas, douche…
8 h 30 : Ouverture des lignes de mes clients et zou, ça démarre !
12 h 30 : Pause miam miam…
14 h : Zou, ça reprend !
18 h : Fermeture de certaines lignes, mais j’en ai d’autres qui durent jusqu’à 19 h.

Les lundis, mercredis et vendredis, je transfère ces lignes à ma binôme afin d’aller faire du sport (arrêt clope oblige).

CL : Peux-tu nous décrire ta clientèle et les raisons pour lesquelles les clients font appel à tes services ?

Je suis un véritable « couteau suisse ».

J’ai ou j’ai eu comme clients des artisans, des organismes de formation, des ostéopathes, des psys, des entreprises de services à domicile, des infirmiers, une mutuelle, une société de meubles design, une société de recouvrement de créances, un coiffeur à domicile, un vendeur de vins…

S’ils font tous appel à mes services, c’est qu’ils sont assez intelligents pour se rendre compte qu’un répondeur n’est pas efficace ou que répondre vite fait sur un portable ce n’est pas le top.

Chacun son métier.
En faisant appel à mes services, ils gagnent non seulement du temps, mais aussi des clients. Il m’arrive aussi de passer des appels pour mes clients pour confirmer ou annuler un RDV ou autres, je réceptionne leur fax aussi que je leur renvoie par mail en PDF.

Bref une fois qu’on teste KTY, on peut plus s’en passer :)

CL : Quels sont les moyens de ne pas te sentir trop seule derrière ton standard ?

Je suis très solitaire à la base.
Je peux passer des jours enfermée chez moi sans voir personne, cela ne me dérange pas.

Mais en fait, je ne suis jamais seule.
Déjà, j’ai des contacts avec toutes les personnes qui appellent mes clients.

Et puis, je suis sur un forum, même si je n’interviens plus trop par manque de temps, je continue à le lire.
Je suis aussi sur FB.
J’ai Skype pour le boulot et MSN pour le privé.

Le week-end, si le temps le permet, on se balade en bord de plage (eh oui, j’ai la chance d’être dans le Sud) et on voit la famille.

CL : Quels conseils pourrais-tu donner à une télésecrétaire qui souhaiterait proposer ce type de prestation ?

Arrêter de penser qu’il s’agit juste de répondre à quelques appels et qu’on peut le faire entre deux couches ou deux coups d’aspirateur.

La permanence téléphonique est un métier à part entière.
Il faut répondre avec le sourire, être disponible au niveau de l’écoute, être dans une ambiance de sérénité, pas de bruits de bébés qui pleurent, d’enfants qui gazouillent ou autres.

Si on prend des appels en faisant autre chose, on ne peut en aucun cas être concentré sur son travail et son appel.
Oublier de donner un message peut avoir des conséquences graves pour le client.
Oublier de mettre un RDV sur l’agenda, idem.

Concernant les tarifs, arrêtez de brader les prix please !
Bien sûr que vous allez signer des devis, mais vous ne tiendrez pas dans le temps si vous bradez les prix.
Si vous devez partir en vacances, si vous êtes malade, comment pourrez-vous payer votre binôme ?

C’est aussi une prestation très contraignante au niveau présence.
Il faut être présent tout le temps, même si pendant une heure il n’y a pas d’appels.

J’ai la chance personnellement d’avoir un binôme sur laquelle je peux compter et je la remercie d’ailleurs au passage.

Enfin, tout le monde ne peut pas « télétravailler », ni être chef d’entreprise…
Je pense qu’il faut se connaître un tant soit peu avant de prendre une telle décision.

CL : Je te laisse nous rappeler les coordonnées de ton site et je te remercie d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Le site internet de KTY PHONE : http://kty-phone.fr/

Commentaires
Le vendredi 22 août 2014 à 15h52

Je suis actuellement en activité et j’ai besoin d’un revenu complémentaire.
Je suis secrétaire à la base et dans mon poste actuel je fais beaucoup d’accueil public, j’aime le contact.
Je souhaiterai avoir un revenu complémentaire pour m’en sortir un peu mieux, et je souhaiterai faire une permanence téléphonique.
Pouvez-vous me dire comment trouver des annonces.
Vous remerciant par avance
Respectueusement

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Laisser un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)