Nathalie Martin : « Ne vous sous-estimez pas ! »
Publié le mercredi 3 août 2016 par Celine Lieffroy, Nathalie MARTIN | 1 commentaires
Classé dans : Témoignages - Écrivain public - Secrétaire juridique - Pack installation -

Installée en Eure-et-Loir à Bonneval (28), Nathalie est secrétaire indépendante spécialisée en juridique depuis 2009. Découvrez son témoignage.

Bonjour Nathalie, Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour à tous,
Je m’appelle Nathalie MARTIN, 46 ans. J’habite en Eure et Loir à Bonneval.
Mon parcours : j’ai un CAP et BEP de sténodactylographe. Donc, mon métier, je l’ai appris à l’école. J’ai commencé par un poste de dactylographe dans une association et j’ai continué en devenant standardiste, puis assistante juridique, dans un cabinet d’avocat.

Depuis quand es-tu secrétaire indépendante ?

Je suis secrétaire indépendante depuis février 2009.
Au cours de mes postes, j’ai pu constater que la qualité de mon travail n’était pas forcément reconnue par les employeurs. J’ai donc réfléchi à une solution pour faire reconnaitre mon travail qui n’est pas facile tous les jours.
J’ai commencé à chercher, à fouiner sur internet. Quand on est salarié, on rêve de devenir son propre patron. J’ai donc commencé à faire le récapitulatif de mes compétences acquises, à définir ce qu’il me manquait.
Il faut dire qu’à l’époque on me sollicitait beaucoup pour faire l’administratif de mon entourage. Un jour, je me suis dit : pourquoi ne le ferai-je pas pour tout le monde ?
Même si je ne suis pas une personne sûre de moi, je me suis dit que je n’étais pas plus bête que d’autres. Quand on est salarié et que l’on effectue des tâches récurrentes, à un moment, il faut apprendre à rebondir.

As-tu été accompagnée ? En quoi le Pack installation t’a-t-il aidée ?

Non, je n’ai pas été accompagnée. Mon projet, je l’ai construit pendant 10 ans, à l’affiner, à prendre des informations.
J’ai découvert le Pack installation et le forum des télésecrétaires. Cela m’a permis de revoir certains points que je ne maitrisais pas. Ce pack est très complet, on revoit son projet de l’idée au marketing, c’est une niche d’informations formidable. En plus, en complément vous avez accès au forum des télésecrétaires où l’entraide est le maitre mot. D’ailleurs, je continue d’utiliser le pack pour revoir certaines choses que j’avais oubliées.

Tu as commencé en cumulant ton activité auto-entrepreneure avec ton emploi salarié, comment est-ce que ça s’est passé ?

Oui, effectivement, quand j’ai démarré mon activité, j’étais encore salarié.
Pour mon organisation, je travaillais en tant que salariée la journée et, le soir et les week-ends, je travaillais pour mes clients.
Il faut dire qu’à l’époque je ne faisais que le travail à distance. Le travail sur site, je le faisais déjà en tant que salariée. Cela ne me dérangeait pas de travailler le soir et les week-ends, je savais que je travaillais pour moi. On n’a pas la même motivation non plus. À l’époque, mes enfants étaient encore scolarisés, donc il fallait gérer la maison, le travail salarié, les enfants et mon activité.
On apprend au fur et à mesure. J’attendais toujours que mes enfants soient couchés pour commencer à travailler pour mes clients.

Depuis quand n’es-tu plus que secrétaire indépendante ?

En mars 2012, suite à une baisse d’activité au sein du cabinet dans lequel je travaillais, on m’a proposé de réduire mes heures. J’ai refusé. J’ai fait une rupture conventionnelle avec mon employeur. J’ai décidé de poursuivre l’aventure de l’entrepreneuriat et d’y consacrer tout mon temps. Je ne regrette pas mon choix. Maintenant, je suis moins stressée, je m’organise comme je l’entends et j’ai enfin la reconnaissance de mon travail. Un bonheur !
Cela serait à refaire, je recommencerais volontiers, mais peut-être que je m’y prendrais autrement.

Quelles sont tes prestations ? Qui sont tes clients ?

Mes prestations sont le secrétariat et les formalités pour les particuliers et les professionnels. Ma spécialité est le secrétariat juridique.

Avant, mes clients étaient plutôt dans le monde juridique.
Aujourd’hui, j’ai des particuliers, des TPE, des artisans…

Pour la plupart, je les ai démarchés par le bouche-à-oreille.

D’ailleurs, comment organises-tu ta prospection ?

Pour ma prospection, j’ai reçu l’aide de mon amie Jany de Janyconsulting. Elle m’a aidé à structurer mes idées. Je vois avec elle si ce que je fais est réaliste. Elle m’a été d’un grand secours, surtout dans les périodes de doutes. Quand on est seule pour la prospection, nous pensons que tout ce que l’on fait est bien, mais en fait, en ayant un œil extérieur, on s’aperçoit que cela n’est pas toujours productif.

Toi qui as été secrétaire indépendante en région parisienne, puis en Eure-et-Loir, peux-tu nous dire s’il y a des différences notables ?

Quand on est dans une région où le télétravail est reconnu, les clients font appel à vous. Quand j’étais en région parisienne, je n’avais pas besoin de faire de prospection, les gens me trouvaient facilement.
En Eure et Loir, le démarrage n’a pas été facile. Il a fallu recommencer la prospection et surtout se faire connaître. Ça a été loin d’être évident. Les gens ne connaissent pas ce mode de travail. On a l’impression d’être dans un autre monde.
On m’a souvent dit : « ah bon, ce métier existe ? » Il faut expliquer son métier.
De plus, dans certaines régions ou villes, il n’y a pas d’organismes qui vont vous aider à vous installer, à vous faire connaître. D’ailleurs, dans ma commune, il y a des indépendants que j’ai trouvés à travers les réseaux sociaux. C’est bien dommage, car nous pourrions faire revivre la campagne s’il y avait un peu plus de communication dans les villages.
Je ne me décourage pas. Cela ne fait que deux ans que je suis arrivée, donc il faut du temps pour s’imposer.

Voir également le témoignage de Nathalie sur son déménagement :
http://croquefeuille.fr/?Demenager-quand-on-est-secretaire

Qu’aimes-tu le plus dans ton métier ?

Le contact avec les clients, les tâches qui ne sont pas toujours les mêmes. Je côtoie différents métiers.
Dans notre métier, on apprend toujours, c’est ce que j’aime.

Quelles sont, selon toi, les principales difficultés du métier de secrétaire indépendante ?

Se différencier des autres secrétaires. De plus en plus de secrétaires viennent sur le marché en baissant les tarifs pour être sûres d’avoir des clients. Mais nous sommes indépendantes, nous avons des charges à payer comme n’importe quel professionnel. Baisser ses tarifs, c’est la fin de son activité qui est assurée.

Quels sont tes objectifs pour la suite ?

J’ai plein de projets. Pour le moment, je n’ai pas eu le loisir de les réaliser faute de moyens financiers, mais je ne désespère pas. Il faut du temps pour tout et, pour le moment, mon objectif est de me faire reconnaitre en tant que professionnelle dans ma commune.

D’après toi, quels sont les investissements indispensables pour se lancer ?

Le matériel nécessaire à son activité. Personnellement, je l’ai acquis pendant que j’étais salariée.
Après, le plus important est la communication : cartes de visite, site internet... À l’heure actuelle, nous ne pouvons pas fonctionner sans site internet. Il faut savoir vivre avec son temps.

Plus généralement, quels sont les conseils que tu donnerais à quelqu’un qui voudrait se lancer ?

Ne pas se vendre à moindre coût. Il y aura toujours des personnes qui vous diront que vous êtes trop cher. Sachez vendre votre savoir-faire, vos compétences. Ne vous sous-estimez pas !
En tant que professionnelle, ne restez pas seule, sachez vous entourer des bonnes personnes qui vous feront progresser et éloignez les personnes néfastes.

Pour en savoir plus :
http://alfortsecretariat.com

Commentaires
Le mercredi 26 avril 2017 à 23h38

Bonjour Nathalie,

Merci pour votre témoignage et félicitations pour votre réussite.
Je suis aussi de l’Eure et Loire et désire me lancer.

Je lis et relis régulièrement le blog ainsi que les témoignages du forum pour m’imprégner du métier.

Tout comme vous je ne me précipite pas. Je collecte toutes les informations à ma portée.

Au plaisir d’échanger avec vous.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Laisser un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)