Magalie Macé : « J’étais prête ; le confinement a tout arrêté »
Publié le mercredi 17 février 2021 par Celine Lieffroy | 0 commentaires
Classé dans : Coopérative - Accompagnement - Pack installation - Covid-19 -

Installée à Gesté, dans les Mauges, département du Maine-et-Loire, Magalie a créé La Plume administrative des Mauges en mars 2020, c’est-à-dire la veille du premier confinement.

Contre toute attente, elle termine l’année 2020 en beauté, heureuse du développement de son activité en plein essor 😃

Aussi, je vous propose de revenir sur son parcours, depuis le moment où elle nous a rejointes sur le forum des secrétaires indépendantes, un an auparavant (mars 2019), jusqu’à la fin de son année 2020, alors que son activité est en plein développement.

Son activité est la suivante :

«  Je suis secrétaire indépendante, j’interviens auprès des artisan.nes, commerçant.es et TPE, dans les Mauges et le Vignoble Nantais. Je leur propose de prendre en charge tout ou partie de leur administratif afin qu’illes se recentrent sur leur cœur de métier. »

De l’idée de devenir secrétaire indépendante…

Cela faisait plus d’un an qu’elle réfléchissait à ce projet.

« J’ai d’abord découvert Croquefeuille à l’automne 2018. J’ai pris le temps de “dévorer” tous les articles. En janvier 2019, j’ai pris contact avec toi via LinkedIn, tu m’as proposé de participer à ton mini-programme “Êtes-vous prête à devenir secrétaire indépendante ?”.
J’ai pris le temps ensuite de réfléchir avant d’investir dans le Pack installation. Ce sont tous les avis positifs sur le pack et le forum qui m’ont décidée
. »

Magalie avait connu le métier par des articles de presse et internet, mais elle ne connaissait pas personnellement de gens qui l’exerçaient.

« Je souhaitais créer mon propre emploi, allier vie personnelle et vie professionnelle, mettre mon savoir-faire et mes compétences professionnelles aux services des artisan.es, commerçant.es et petites structures qui ne disposent pas de secrétaire. »

En CDI avec une bonne rémunération, on comprend qu’elle ait hésité.

« Mon mari était en projet de se mettre à son compte aussi. Il venait de quitter son entreprise.
Ce n’était donc pas évident, de prendre le risque, tous les 2, de nous retrouver dans une situation précaire alors que nous avons 2 enfants et une maison à payer
. »

C’est pourquoi, elle a d’abord souhaité se lancer en parallèle de son emploi salarié.

« J’avais la chance, malgré mon temps plein, d’avoir mes mercredis de disponibles. Je travaillais sur mon projet les mercredis, les weekends et les soirs (après le coucher des enfants) dans la semaine. »

C’est en mars 2019 que Magali nous rejointes sur le forum des secrétaires indépendantes en faisant l’acquisition du Pack installation.

« J’ai d’abord fait une lecture rapide de l’intégralité du Pack. Puis, j’ai repris un à un les 8 modules, en les lisant attentivement et en prenant des notes. En mai 2019, je finalise et lance mon étude de marché. Grâce à cette étude, je me rends compte qu’il y a de nombreuz entrepreneur.es, beaucoup de petites structures qui ne disposent pas de secrétaire (par manque de moyen, de place dans leurs locaux ou de volume de travail). Je me rends très vite compte que les besoins sont là et cela me motivait encore plus à continuer à travailler sur mon projet. »

Elle décide de quitter son CDI pour se lancer à son compte

Assez rapidement, dès avril, elle prend la décision de quitter son poste au 31 décembre 2019.

« Cela me laissait le temps de continuer à travailler sur mon projet, tout en ayant le confort d’une bonne rémunération, et en laissant aussi un peu de temps à mon mari de monter son entreprise.
Mais à ce moment-là, j’avais décidé de n’en parler à personne (sauf quelques collègues avec qui je m’entendais bien).
 »

C’est en septembre qu’elle annonce finalement à son patron qu’elle souhaite quitter l’entreprise pour se lancer comme secrétaire indépendante.

« Afin de pouvoir toucher les indemnités de chômage, je devais absolument négocier une rupture conventionnelle. Je savais que ça ne serait pas facile, qu’il n’accepterait pas forcément. Il m’a d’ailleurs fallu plusieurs jours pour le convaincre. Nous avons signé les documents en novembre 2019 et j’ai pu partir tranquillement le 20 décembre 2019 (vacances de Noël). »

Magalie était alors forte du soutien de son entourage.

« Lorsque j’ai commencé à me renseigner sur la profession de secrétaire indépendante, mon mari était en pleine création de son projet d’entreprise. J’ai donc préféré faire mes recherches par moi-même dans mon coin. Je ne lui en ai parlé que lorsque j’ai dû investir dans le Pack installation. J’avais préparé tout un argumentaire pour le convaincre que c’était une vraie opportunité pour moi, il m’a donc suivi dans mon aventure. Le reste de ma famille m’a suivi à 100% dans mon projet. »

Qu’est-ce que lui ont apporté le Pack et le forum ?

« J’aime dire que le Pack a été ma bible pendant les nombreux mois de préparation de mon projet. Grâce au Pack, j’ai pu avancer et construire mon projet dans l’ordre. L’accès au forum a aussi été important, j’avais la possibilité de poser toutes les questions qui me trottaient dans la tête et aussi bénéficier de l’expérience des autres membres. »

Le choix de la coopérative d’activités et d’emploi (CAE)

Elle a créé la Plume administrative des Mauges au sein de la coopérative CDP49, à Angers

« J’avais d’abord imaginé m’immatriculer en micro-entreprise, qui était le seul statut que je connaissais. Grâce au Pack et au forum, j’ai découvert les coopératives avec tous les avantages que cela comporte. »

Outre l’avantage non négligeable de continuer à toucher 100% de ses droits au chômage pendant la durée du CAPE, Magalie apprécie la dynamique collective.

« Chez CDP, nous sommes très bien entouré.es. Nous avons une équipe d’appui qui est formidable, à l’écoute et bienveillante. Je m’inscris dans un projet collectif et collaboratif tout en gardant la liberté de mener mon activité comme je l’entends. »

Quand elle a intégré CDP, son projet était déjà abouti.

« J’ai assisté à une réunion d’information collective le 14 février 2020, suivi d’un rendez-vous individuel le 24 février, et j’ai débuté mon parcours d’intégration le 3 mars 2020. Tout s’est enchainé très vite, mais j’étais prête et motivée à 100%. »

Pourquoi La Plume Administrative des Mauges ?

« La Plume pour la légèreté, dans le sens où j’allège les entrepreneur.es des tâches administratives.
Administrative pour préciser mon domaine de compétences sans le confondre avec le métier d’écrivain, par exemple.
« Les Mauges pour l’ancrage territorial. Ma cible est locale, je trouvais judicieux de le préciser dans mon nom commercial, d’autant que je suis très attachée à cette localité “des Mauges”.
 »

L’annonce du confinement…

En mars 2020, c’est aussi le mois du 1er confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19.
Aussi, Magalie est-elle coupée dans son élan et comme toutes les mamans doit trouver une organisation.

« Je venais de commencer mon parcours d’intégration au sein de la coopérative. J’étais bien lancée, motivée et du jour au lendemain tout s’interrompt. Les écoles fermées, il a fallu s’organiser.
Maman de 2 enfants (CM1 et GS à l’époque), j’avais gardé le rythme de les réveiller le matin, je faisais donc l’école aux enfants le matin et je travaillais sur mon projet les après-midi
. »

Elle a aussi décidé de « profiter de cette parenthèse ».

« J’ai pris aussi le temps d’être avec les enfants. Je ne travaillais pas les mercredis, les vendredis après-midi et les weekends. Nous avons la chance de vivre à la campagne et pendant ce confinement il faisait tellement beau que nous profitions un maximum du jardin. »

Pendant ce temps, sur le forum, la vie confinée des télésecrétaires s’organisait…

« J’ai pu énormément échanger pendant cette période avec les autres membres. Concernant nos activités, mais aussi nos loisirs. Je pense notamment aux posts sur le sport et sur la lecture. »

Le parcours d’intégration de CDP49 se poursuivait à distance, avec des exercices à faire, mais aussi des séances de « papotages » en visio.

En juin, après le confinement, Magalie reprend sa prospection.

« J’avais fait une campagne de mailing, passé quelques coups de fil, et j’avais pris contact avec l’expert-comptable de mon mari. »

Ses actions lui amènent des contacts qui malheureusement ne se concrétisent pas toujours.
Elle commence quand même, dès juillet, avec un premier client, pour une mission d’une demi-journée par mois.

« En septembre, je continue de me faire connaître par mails, par téléphone, via les réseaux sociaux, mais rien ne se passe. J’étais toujours motivée, je ne voulais pas laisser tomber mon activité, mais je sentais que j’étais dans une impasse. J’avais besoin d’être aidée. »

Accompagnement à la démarche commerciale durable

C’est à ce moment-là que Magalie me sollicite pour un accompagnement à la démarche commerciale.

« Nous avons travaillé sur mon offre, sur ma cible (identification et les canaux pour entrer en contact avec), nous avons aussi travaillé sur mon storytelling (Qui suis-je ?), nous avons travaillé sur les méthodes de prospection, notamment par mail et SMS, qu’est-ce qui fait qu’un prospect va ouvrir et lire mon mail, l’importance d’avoir un objet de mail qui corresponde à ma cible et le texte du mail et du SMS, être plus tournée vers le prospect, parler de lui et moins de moi. »

Comme beaucoup de consœurs, Magalie avait tendance à pousser son offre auprès de prospects inconnus sans prendre le temps de savoir 1° à qui elle parlait exactement, si ce n’est à un groupe indifférencié de personnes, 2° si son offre avait potentiellement des chances de les intéresser et pourquoi.

« Ce sont des choses auxquelles on ne pense pas forcément. On fonce bille en tête en se présentant et en présentant notre offre, mais on oublie de s’adresser à notre prospect. Voilà en quoi le programme m’a beaucoup aidée. Cela m’a aussi permis de reprendre confiance en moi et de comprendre l’importance de travailler mon réseau et le bouche-à-oreille. »

Aujourd’hui, Magalie sait qu’il lui reste du travail pour atteindre son objectif, mais elle se sent « sereine et épanouie » dans son activité.

« J’ai encore beaucoup d’efforts à fournir pour être à temps plein sur mon activité, mais Rome ne s’est pas fait en un jour. Les choses se mettent en place petit à petit et j’en suis très contente. »

Pour ne pas paraître trop intrusive, elle prospecte essentiellement par mail et SMS.
Elle s’investit aussi dans le développement de son réseau et cherche à nourrir le bouche-à-oreille au niveau local.

« J’ouvre grand les oreilles partout où je vais, et je parle un maximum de mon activité. »

Aujourd’hui, Magalie travaille avec 2 clients réguliers.
Elle commence la retranscription audio en février.

Bilan & perspectives

Quel est son bilan de l’année 2020 ?

« L’année 2020 aura été une année très particulière pour moi. C’est l’année de mon lancement, l’année de mes 40 ans et l’année d’une très grosse crise sanitaire sans précédent. Ça n’a pas été une année facile, mais finalement, je trouve que je ne m’en sors pas si mal. »

Si elle devait recommencer…

« Eh bien très franchement, je referai tout pareil et au même moment. »

Comment se projette-t-elle en 2021 ?

« Je continue sur ma lancée. J’espère réussir à atteindre mes objectifs et améliorer mes conditions de travail à la maison en créant un bureau. »

Quels sont ses conseils aux personnes qui souhaitent se lancer, mais craignent que ce ne soit pas le bon moment ?

« Suivre ses envies, rester à l’écoute de soi-même et pas trop des autres qui risqueraient de vous dissuader. Continuer à lire Croquefeuille et investir dans le Pack pour avoir accès au forum et trouver les conseils et les réponses à vos questions. »

Le mot de la fin :

« Je tiens à te remercier, Céline, d’avoir pensé à moi pour cet article. C’est un honneur pour moi de témoigner sur le site qui a été ma bible (et qui l’est encore) et grâce auquel j’ai pu découvrir toutes les facettes de la profession de secrétaire indépendante. »

Pour suivre et contacter Magalie :

Via la page Facebook de La Plume Administrative des Mauges
Via son profil LinkedIn
Par mail : magaliemacegeste @ gmail.com
Par téléphone : 06 31 10 34 45


Commentaires
Laisser un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre de Croquefeuille en remplissant ce formulaire :

Prénom :
Email *  :
* champ obligatoire.

Les plus lus
Publication
Mots-clefs
Les auteurs