Retranscription audio : 37 euros l’heure d’enregistrement
Publié le vendredi 22 juin 2012 par Celine Lieffroy | 18 commentaires
Classé dans : Tarifs - Retranscription audio -

Rassurez-vous, ce n’est pas le tarif que je préconise pour vos missions de retranscription audio, mais le tarif proposé par une de mes consœurs, télésecrétaire sous le régime auto-entrepreneur.


« Retranscription : 37 euros de l’heure audio (4 h de travail environ).
Tarif horaire : 9,22 euros.
 »


Loin de moi l’idée de stigmatiser cette consœur (raison pour laquelle je ne mets pas le lien vers l’annonce) ou de dénoncer la concurrence déloyale des AE ;-)

Je pense que le mal en l’occurrence vient plutôt d’un manque de discernement quant au calcul du coût de revient (encore une fois).

Je pense que cette consœur a dû effectuer le calcul suivant :

Elle travaille 35 heures par semaine, soit 150 heures par mois.

Si elle souhaite gagner 1100 euros par mois, il lui faudra facturer en AE libérale environ 1 285 euros par mois.
Ce chiffre d’affaires ayant l’avantage de ne pas risquer de dépasser le plafond AE.

150 heures pour 1 285 euros de CA, cela nous fait un taux horaire de 9,22 euros.

Nous pourrions en déduire qu’il est tout à fait logique de travailler en indépendant pour un taux horaire de 9,22 euros, puisque cela nous permet d’atteindre à peu près la rémunération d’un agent de saisie salarié.

SAUF QUE, nous ne sommes pas des salariés sous la responsabilité d’un donneur d’ordre.

Or, le travail n’arrive pas tout seul, il faut donc également compter le temps nécessaire à l’acquisition de la clientèle.

Il faut également compter avec le temps nécessaire à la négociation des devis (encore qu’à ce tarif-là, la négociation ne doit pas être longue) et à la facturation.
Le temps nécessaire éventuellement pour les relances quand le client ne paye pas de suite.

1 285 euros de CA pour un travail facturé 37 euros l’heure audio, cela représente quand même la bagatelle de quasiment 35 heures d’enregistrement.
Ce n’est pas rien d’obtenir ce volume de commande tous les mois !

Encore faut-il d’ailleurs que les commandes ne se chevauchent pas, car elles seraient perdues (difficile en effet pour une télésecrétaire en AE de travailler plusieurs commandes en même temps).

Par ailleurs, 4 heures de travail pour une heure enregistrée, cela me parait bien léger.
Pour ma part, j’en compte le double, mais je suis peut-être particulièrement lente, ou nous n’entendons peut-être pas la même chose quant au travail sur une retranscription.

Outre le coût et le temps de recrutement de la clientèle, il faudra également compter avec le coût du matériel.
En effet, celui-ci va bien finir par s’user, éventuellement être victime d’un virus, il faudra changer de casque, éventuellement de logiciels.

Avec un calcul aussi juste, il n’est pas non plus question de se former, de partir en vacances ou d’être seulement malade, car là, c’est la panade et adieu ses 1 100 euros par mois.

Bref, plus raisonnablement, je conseille de reprendre sur de bonnes bases le calcul du coût de revient :-)

Qu’en pensez-vous ?

Crédits photo : Tighten up !

Commentaires
Le lundi 2 juin 2014 à 21h15

Céline,
Je trouve votre article perspicace et pertinent.
Je vous remercie de faire ressortir, de part votre article, cette prestation avec de la valeur-ajoutée, méritant bien plus que 37,00 € de l’heure.
Catherine

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le mardi 8 juillet 2014 à 03h28

Je suis aussi d’accord avec vous, 4h pour transcrire 1h d’enregistrement, c’est très léger. Même avec une excellente vitesse de frappe ! A moins de mettre aussi ses orteils à contribution ! :) Par expérience, il faut compter 6h de transcription/h d’enregistrement en verbatim.
Quant à vivre, ou même survivre, avec un CA mensuel de 1285 euros, eh bien... bon courage !!! Car non seulement je doute qu’on puisse en sortir un salaire net régulier de 1100 euros, mais cela signifie qu’on ne prend jamais de vacances !
Personnellement, je suis à 1,70 €/min soit 102 €/h et il faut déjà bosser dur
J’effectue en moyenne 5h de transcription chaque semaine plus une journée chez un client sur site. Ma semaine (y compris samedi et parfois dimanche) est bien remplie !!!
Bref, pour moi, 37 €/h d’enregistrement, c’est irréalisable en travail déclaré.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 24 juillet 2014 à 09h45

Bonjour,

Cet article est très intéressant en effet. J’ai été contactée par des sociétés qui me proposaient 60€/h et je trouvais déjà le tarif impossible à pratiquer.
Pour ma part, je compte également 6h de travail par heure de retranscription et propose un forfait de 100€/h, sans compter le déplacement si je dois effectuer moi-même l’enregistrement.

Il me semble que cette secrétaire n’a peut-être au final jamais fait ce type de prestation et ne se rend pas compte du travail effectif : 4 heures c’est le temps qu’il faut pour taper au kilomètre ...

Merci,
Sandrine.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 24 juillet 2014 à 09h46

Imaginez donc celles qui comme moi ne sont pas AE, car en EI pour se sortir un salaire net de 1100 € il nous faut facturer au moins 2200 €/ par mois et encore je simplifie

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 24 juillet 2014 à 14h09

Ouf, j’ai eu peur ! Effectivement, 37 € de l’heure d’enregistrement, c’est de l’inconscience, du non professionnalisme, de la concurrence déloyale ! J’ai eu une demande de devis il y a quelques mois, et le client m’a donné les prix qu’il avait reçus. Il s’est aperçu qu’il y avait tout et n’importe quoi ! et effectivement, le plus bas avoisinait ce prix-là !!!!!!
Je lui ai fait toucher du doigt qu’il ne savait pas sur quoi il allait tomber... J’ai déjà lu des comptes-rendus ni faits ni à faire, où il était marqué des inepties.
Personnellement, je fais des recherches sur Internet, sur les noms de lieux que je ne connais pas, les mots techniques aussi. Tout cela me prend énormément de temps, mais c’est comme cela que je travaille.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 24 juillet 2014 à 19h34

Sev c B,
comme vous, je ne suis pas AE mais en profession libérale.
Je suis 100% d’accord avec vous, les charges tout compris avoisinent 50% du CA.
Alors pour pouvoir facturer 37 euros l’heure de retranscription, c’est forcément du travail au noir !

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le dimanche 27 juillet 2014 à 10h28

J’ai lu avec intérêt les différents commentaires suite à l’article. Je fais quelques retranscriptions avec fichier audio et notes prises durant la réunion à retranscrire (j’ai donc un guide très très utile !). Pour une heure de retranscription audio, je travaille environ 4h grâce aux notes manuscrites, sinon il me faudrait entre 1 et 2h de plus pour le même travail.
De plus, je n’ai aucune démarche commerciale à faire pour obtenir ces missions, ni de soucis avec le règlement de mes prestations (j’avoue, c’est très confortable), c’est une autre personne qui gère ça et se fait payer par le client final (aux environs de 80€/h avec présence comprise durant le réunion)
En conséquence mon taux horaire parait dérisoire par rapport à ce qui est mentionné dans l’article, même si il s’agit d’un tarif négocié. Je vends l’heure 20€ soit un reste net d’environ 13€/h car je suis en AE (et je déclare ! Merci pour le commentaire sur le travail au noir ;) ...).
En conclusion, un tarif seul n’a pas beaucoup de sens, la prestation doit être négociée en fonction de tous les à-côtés et aussi de la région dans laquelle on se trouve.
J’espère que cet exemple concret pourra être utile à certaines d’entre vous.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le mercredi 30 juillet 2014 à 08h28

Agnès,
Je me demande si vous n’avez pas confondu le tarif de l’heure enregistrée et l’heure de travail… ?
Est-ce que vous vendez l’heure de réunion 20 euros ou est-ce que vous vendez l’heure de travail 20 euros ?
S’il s’agit de l’heure de travail, puisque vous mettez 4 heures sur une heure de réunion, cela revient donc à 80 euros l’heure enregistrée, soit plus de deux fois plus que l’exemple cité…
Si vous vendez effectivement l’heure de réunion à 20 euros et que cela est rentable pour vous, eh bien, je n’ai rien à ajouter !

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le mercredi 30 juillet 2014 à 17h10

L’heure de travail à 20 euros, ça ne me choque pas, en effet. En revanche, l’heure de réunion (soit 5-6h de frappe pour retranscrire) à 20 euros, c’est surréaliste !

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le samedi 16 août 2014 à 17h49

Bonjour
Peut-être s’agit-il d’une débutante.
Après le premier contrat, on se rend vite compte de ce que coûte réellement une heure enregistrée, non seulement temps et mais aussi en "matière grise" et en fatigue physique et intellectuelle.
Et qu’il faut aussi prévoir une marge pour les petites "surprises made in in client"...
Cdlt

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le samedi 16 août 2014 à 17h53

J’ajouterai ;que j’ai choisi de chiffrer "à la minute enregistrée" (environ 2.20 € net) ce qui me semble plus proche de la réalité et ce que mes interlocuteurs comprennent parfaitement.
Pas de question sur l’heure commencée par exemple

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 8 janvier 2015 à 14h24

Je tombe par hasard sur ce post, et je suis atterré de ce que l’ont peu trouver sur le net,
je travail tous les mois une dizaine d’heure pour un client il me donne des enregistrements de 5 à 7 minutes voir plus et avec mon petit chrono entre le temps de retranscription, de mise en page, de relecture et éventuellement de recherche sur notre amis Google, il ne me faut presque 1h pour 5 à 7 minutes d’enregistrement. je facture l’heure 37€

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le dimanche 26 avril 2015 à 17h01

A Mélany : .... 9 fautes d’orthographe en 5 lignes, et 37 € de l’heure !!! Et vous avez beaucoup de clients ?

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le vendredi 1er mai 2015 à 16h12

Personnellement, je compte mes signes avec les statistiques de l’ordinateur et je facture 25 euros les 5000 signes (si je tape vite, tant mieux, si je suis plus fatiguée et donc moins performante, tant pis).
Qu’en pensez-vous ?

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le samedi 2 mai 2015 à 15h45

Bonjour,
Aucun de mes commentaires n’ont été publiés !!
Parce que mes arguments étaient trop bons et n’allaient pas dans le sens de vos dires ?
Votre critique me semble uniquement de la jalousie.
Pour information, certains de nos concurrents demandent 10-20 euros l’heure à retranscrire !
J’ai des clients malgré ça, j’espère que vous aussi...

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le samedi 29 juillet 2017 à 14h07

bonjour (juillet 2017)
je suis partiellement d’accord avec vous. la légèreté pour le tarif en ce qui concerne la transcription audio. je pense par ailleurs qu’un tarif à la minute est plus transparent qu’un tarif à l’heure, sauf si le client vous propose un forfait qui est plus rémunérateur.
personnellement ça m’est arrivé une seule fois. c’est donc assez rare. je suis aussi d’accord pour la légèreté des 4 heures de travail. je ne sais pas ce qu’elle retranscrit et même si l’interview ou les réunions avec plusieurs personnes ne génèrent pas le temps de travail.
il me faut au moins 6 heures de travail pour retranscrire une heure, et cela est variable selon les consignes demandées par le client.
il faut ensuite effectivement compter dans le devis, le travail bureautique avant et après la mission, le type d’envoi si ça doit se faire par courrier (assez rare), les relectures/corrections, et la mise en page si demandé.
personnellement je tiens aussi compte de la deadline souhaitée.
ce n’est pas le même prix si le rendu doit être de 48h 15 jours ou un mois.
je suis aussi d’accord sur le fait qu’un indépendant ne trouve pas ses clients sous le sabot d’un cheval et je n’ai jamais eu autant de transcription audio dans un mois. bizarre tout ça.

là où je ne suis pas d’accord c’est que les AE ne vous font pas concurrence.
on paye aussi le RSI, la CFE, notre mutuelle, nos frais de déplacements etc. pour ce dernier ils ne peuvent d’ailleurs même pas être déduis de notre CA.

AE depuis 2012 j’ai subi de la concurrence déloyale par retours devis en je lis "bah non c’ est ma femme, ma belle sœur mon frere qui vont le faire. ils prennent 0.50 c de moins que vous".

bien sur mon cher, mais votre femme, votre belle sœur ou votre chien sont ils déclarés ?
pensez -vous, bien sur que non.

je ne compte pas les sites qui encouragent le travail au noir. il suffit d’aller chez ebay on en trouve. par ailleurs, bien sur qu’on peut travailler.

au début j’avais des propositions tous les jours à 1 euro la minute même 0.90./min ou du tarif horaire à 8 euro et quelques par H/. ces propositions ne sont pas rares.

je ne fais plus de devis anonyme car bcp de concurrence deloyale, et surtout je ne travaille plus pour les administrations. ceux sont les pires en tous points.

salutations et bon courage à tous.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 15 février 2018 à 16h46

Bonjour à tous.

Je suis transcriptrice auto-entrepreneur depuis un an et demi, et ne travaille essentiellement que pour un seul client, une assez grosse boite qui me sous-traite du travail. Mon job est donc de retranscrire des fichiers audio que l’on m’envoie, au tarif horaire de 105 euros de l’heure d’enregistrement.
Mais mon problème s’est très vite fait ressentir lorsque j’ai commencé à recevoir (très rapidement) des fichiers audio soit de qualité mauvaise voire médiocre, soit sur une thématique pointue avec de nombreux intervenants se coupant sans cesse la parole ou parlant "dans leur barbe", voire des intervenants avec des accents étrangers très prononcés, à la limite du compréhensible (africain, portugais, etc...). Je me suis très vite rendue compte qu’il n’était pas logique d’appliquer le même tarif horaire pour un fichier audio ne comprenant un seul intervenant, s’exprimant de façon très clair et audible, en bon français, assez lentement , et un autre fichier audio multi intervenants, de qualité audio médiocre, avec bruits de fonds, qui discutent de façon enflammée et s’interrompant toutes les 30 secondes !
Il faut aussi savoir que je ne travaille pas en tapant au clavier, mais en utilisant un logiciel de reconnaissance vocale. Ma voix recouvrant souvent celle des interlocuteurs, si le fichier n’est pas de bonne qualité audio, je ne les entends plus du tout !
Effectivement, je peux passer de 3 heures pour traiter une heure de fichier audio à 8 heures voire davantage pour certains cas, et je ne m’y retrouve donc pas du tout financièrement. C’est une perte de temps et d’énergie considérable. Traiter 5 heures de fichier de ce type, à raison de 8 heures par jours, à toujours faire avance, arrière, pause, réécouter 10 fois un même passage, etc, me donne migraine, fatigue, énervement... et stress, car en plus, je dois rendre une transcription "retravaillée", c’est à dire en bon français, qui a du sens, et parfois, il est difficile d’en donner aux vues de la façon de s’exprimer de certains interlocuteurs...
Enfin, à cela s’ajoute des délais de restitution que j’estime assez courts. En général, on me laisse 24 heures par heure d’enregistrement, donc si l’on me donne 3h à transcrire le lundi fin de journée, le travail devra être rendu jeudi fin de journée voire vendredi matin. Je n’ai donc pas de marge d’erreur et suis assez stressée. Malgré tout, il faut tout de même avouer que sur demande, j’ai souvent le droit à une demi journée voire une journée de délai supplémentaire, car vite dépassé par la masse de travail. C’est l’un des seuls points positifs.
Ma dernière mission consistait à transcrire un fichier avec la particularité de noter, en début de chaque phrase, le timecode correspondant. Je vous laisse imaginer le nombre de phrase (pas d’intervention, mais bien de phrases...) qu’il y a dans une heure d’enregistrement. Ce qui allonge encore davantage la durée du traitement. Cependant, pour ma facturation, cette demande particulière n’est pas prise en compte. C’est le même tarif.

Mais voilà... je n’ai aucun moyen de comparaison. Lorsque j’estime vraiment (et je ne suis pas sourd !) qu’un fichier est inaudible, on me répond que si, en tendant l’oreille, on "peut" entendre (du genre : "on peut s’en contenter..."), que de toute façon, il est très rare d’avoir de bons fichiers vraiment audibles, de type enregistrement régie, et que j’ai de la chance car peu de rédacteurs se voient recevoir des fichiers d’aussi "bonne" qualité.
Je ne sais donc pas quoi faire. J’ai vraiment l’impression que l’on me donne vraiment le pire, ce que les autres rédacteurs ne veulent pas prendre, et l’on me met souvent la pression en me disant par exemple : "ce fichier a été refusé par un rédacteur... tant pis, on ne lui donnera plus grand chose... le prenez-vous ?"

Désolé pour ce long message, mais je commence vraiment à me questionner. La tarification à la durée d’enregistrement est-elle la solution la plus appropriée ? Y inclure des paramètres de qualité audio, d’accents étrangers et du nombre d’intervenants ne rend-t-il pas la facturation trop compliquée ? Dans le cas où ils seraient à inclure, comment pouvoir être objectif, par exemple sur la qualité audio (Apparemment, ce qui est inaudible pour moi ne l’est pas pour mon client...) ?

Merci par avance de vos retours. Je suis un peu désespérée et ne sais pas vers qui me tourner.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le samedi 17 février 2018 à 07h20

Je comprends votre désespoir et me demande même comment vous faites pour continuer !!!
Personnellement, je n’ai qu’un tarif pour de la transcription audio : 1,80 €/minute d’enregistrement. Je compte en moyenne 6 heures de travail pour une heure d’enregistrement.
Mais avant d’accepter le boulot, je demande à écouter l’enregistrement et je refuse le boulot si l’enregistrement n’est pas de bonne qualité.
Je travaille en vitesse réduite à 50% (sauf passages mal compréhensibles) et je n’hésite pas à mettre des ????? en rouge si je ne comprends pas après trois écoutes successives, des commentaires en rouge comme "brouhaha" ; bref je ne perds pas de temps à écouter cent fois le même passage.
Quant au délai, je le négocie toujours confortable (environ une semaine pour un fichier de trois heures) car j’ai plusieurs clients en même temps, quitte à envoyer le fichier un jour plus tôt, ce qui ravit le client !!!!
Si un client me dit que le tarif est trop élevé et le délai trop long, je lui réponds poliment de s’adresser à un confrère, il n’a que l’embarras du choix en allant sur Internet !!!! Et j’ai plusieurs clients, dont un de longue date, qui sont revenus vers moi quelques semaines ou mois après m’avoir dit qu’ils avaient trouvé mieux ailleurs !...
Quand on peut se le permettre - je sais que ce n’est pas toujours évident - il ne faut surtout pas donner aux clients l’impression qu’on a faim et qu’on n’accepte tout par peur de n’avoir rien. Parce que finalement, je me suis rendue compte que les clients sérieux n’hésitaient pas à payer correctement une bonne prestation.
Je suis à mon compte depuis 2004 et je refuse depuis longtemps de baisser mes tarifs.
Bon courage à vous.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le dimanche 22 juillet 2018 à 18h22

Bonjour,

Je suis transcriptrice pour une maison d’édition, pour laquelle je suis rémunérée 1,16 euro la minute enregistrée.

Pour compléter mon planning, j’ai recherché d’autres missions, et c’était avec joie que j’ai trouvé une consœur qui sous-traitait une partie de son travail.

Je précise que je suis en portage salarial, et je n’ai pas pu facturer plus de 1,50 euro HT la minute, ce qui me revient à 0,75 euro net la minute.

Super contente, je reçois son fichier à retranscrire, une transcription intégrale des propos, et une mise en page sur une trame spécifique. C’était une réunion.

Habituellement, pour une heure d’enregistrement, je travaille 5 à 6 heures. Sauf que là, j’ai quand même passé une douzaine d’heures, le débit de paroles était rapide. Donc, pour 45 euros net, j’ai travaillé 12 heures, ce qui fait un tarif horaire net de 3,75 euros !!!!

C’est clair, c’est de l’esclavage...

Bon courage à vous tous.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Laisser un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)